Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine

Provence Alpes Côte d'Azur

Pharmacie

de garde au

3915
clear

Actualités

Risque de dérégulation ? La nouvelle convention pharmaceutique est le meilleur rempart pour défendre les officines

En fin de semaine dernière, une réunion interministérielle s’est tenue pour évoquer la dérégulation de professions réglementées. Avertie de cette réunion, l’USPO est intervenue immédiatement pour rappeler l’engagement de l’Etat, de l’Assurance maladie et de la profession, pour les trois années à venir, dans le cadre de la nouvelle convention pharmaceutique et de l’évolution du mode de rémunération des officines.

Lire la suite >>

LEVOTHYROXINE, nouvelles offres thérapeutiques et conditions d’utilisation

Le 26 septembre 2017, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a réuni les professionnels de santé (médecins généralistes, médecins spécialistes, pharmaciens, Ordres, Syndicats, Collèges, CNP) afin d’évoquer le dossier du LEVOTHYROX et de mettre en place une stratégie commune pour tous les professionnels de santé et les patients.

Lire la suite >>

Levothyroxine, questions de comptoir

Foire aux questions LEVOTHYROXINE 1° Un patient souhaite se voir dispenser l’EUTHYROX alors qu’il ne ressent pas d’effets secondaires et n’exprime pas de difficultés par rapport à la nouvelle formule. Que faire ?

Lire la suite >>

Autoriser les pharmaciens à dispenser sous conditions certains médicaments listés. L’USPO fait des propositions au Gouvernement et demande une réponse rapide.

Autoriser les pharmaciens à dispenser sous conditions certains médicaments listés. L’USPO fait des propositions au Gouvernement et demande une réponse rapide.

Lire la suite >>

L’UNAPL impose une hausse des cotisations patronales aux pharmaciens

L’UNAPL impose une hausse des cotisations patronales aux pharmaciens Au cours de l’année 2016, lors des débats parlementaires relatifs à la loi Travail, l’Union nationale des professions libérales (UNAPL) s’est mobilisée pour qu’une nouvelle cotisation obligatoire de 0,15% soit imposée aux professions libérales, et par conséquent aux pharmaciens d’officine. Cette taxe s’ajoutera à la contribution de 0,04% pour le financement du paritarisme.

Lire la suite >>